1. Support
  2. Base de connaissances
  3. Surveillance des transactions
  4. Vérification de contenu

Vérification de contenu

Nous changeons notre interface. Certaines informations peuvent ne pas être à jour. En savoir plus.

Lorsqu’il s’agit d’assurer le bon déroulement de votre transaction, les vérifications de contenu sont les outils les plus précieux à votre disposition. Une vérification de contenu bien utilisée peut faire toute la différence dans une transaction. En général, le but des vérifications de contenu est de vérifier que l’action précédemment exécutée (par exemple, cliquer sur un lien, se connecter/déconnecter, naviguer vers une page) s’est terminée avec succès. Puisque les moniteurs de transactions s’exécutent à l’aide d’un script, l’ajout d’une vérification de contenu est inestimable pour garantir le bon déroulement de la transaction et vous fournir des informations précises concernant votre site web.

Les vérifications de contenu sont gratuites, nous vous encourageons donc à les utiliser ! Elles ajoutent de la valeur à votre moniteur de transactions après toute action qui génère un nouveau contenu sur la page.

Une vérification de contenu dans votre script de transaction attend le chargement du contenu indiqué, ce qui vous donne deux avantages supplémentaires.

  • Tout d’abord, vous savez avec certitude que la navigation s’est terminée sur la bonne page en vérifiant la présence de contenu spécifique à la page.
  • Deuxièmement, en attendant la fin du chargement de l’élément indiqué, vous savez avec certitude que la page s’est chargée correctement et complètement. Le fait de vérifier que l’élément a terminé son chargement permet d’éviter que la transaction ne passe trop rapidement à l’action suivante.

Quand faut-il utiliser les vérifications de contenu ?

En général, le but d’une vérification de contenu est de vérifier la réussite de l’action précédemment exécutée. Vous devriez ajouter des vérifications de contenu après toute action qui modifie le contenu de la page de quelque manière que ce soit. Avec une vérification de contenu, vous testez explicitement si des actions spécifiques dans le script ont eu le résultat souhaité dans le navigateur. Exemples d’utilisation d’une vérification de contenu :

  • après la saisie les identifiants et le clic sur le bouton “login”,
  • après un clic sur un lien produit sur un site de commerce en ligne,
  • après la déconnexion, ou
  • après une navigation vers une nouvelle page.

Vous devriez également utiliser une vérification de contenu pour vérifier qu’un champ de texte rempli automatiquement a fonctionné, qu’une table a été correctement remplie avec des données ou qu’un script a été exécuté avec succès.

Comment ajouter des vérifications de contenu à l’aide de l’éditeur visuel

Pour ajouter une vérification de contenu à l’aide de l’éditeur visuel,

  1. Cliquez sur le bouton Ajouter une action.
  2. Sélectionnez le type d’action dans la fenêtre contextuelle en fonction de votre situation. Vous noterez que, dans la liste des actions disponibles (voir la figure ci-dessous), les types d’action de vérification de contenu ont une étiquette verte « Test ».

Après avoir effectué votre sélection, la nouvelle action apparaît dans l’éditeur SST (voir figure ci-dessous. Vos options de paramétrage peuvent varier en fonction du type d’action sélectionné). Cette capture d’écran affiche le type d’action Contenu de l’élément de test. L’action Contenu de l’élément de test nécessite l’utilisation d’un sélecteur CSS ou XPath pour pointer vers un élément spécifique. Utilisez le menu déroulant pour choisir l’un des deux types de sélecteurs.

Après avoir sélectionné un type de sélecteur (CSS/XPath) et saisi le sélecteur, vous pouvez choisir une condition de correspondance. Par défaut, le menu déroulant des conditions de correspondance affiche contient, ce qui recherche une correspondance avec la valeur que vous indiquez. Vous avez également d’autres options disponibles :

  • ne contient pas,
  • correspond à l’expression régulière, et
  • ne correspond pas à l’expression régulière.

Enfin, vous saisissez la valeur pour laquelle vous souhaitez une vérification dans l’élément indiqué dans le champ exemple de texte.

Le type de vérification Tester le contenu du document ne prend pas en charge l’ajout d’un sélecteur CSS ou XPath. De même, le type de vérification Attendre l’élément ne prend pas en charge l’ajout d’une valeur de chaîne pour tester l’élément indiqué.

Les autres paramètres d’action sont facultatifs.

  • Description : Ajoutez une description de votre vérification de contenu, telle que « Tester si la connexion a réussi. »
  • Message d’échec : Le message à afficher si cette vérification de contenu génère une erreur, telle que « La connexion n’a pas réussi ».
  • Attendre jusqu’à : Définissez la condition d’attente pour cette vérification. Voir l’article Attendre l’élément. Remarque : « Attendre jusqu’à » n’est pas disponible pour le type Tester le contenu du document.
  • Délai d’attente : Le temps, en millisecondes, qu’Uptrends doit attendre que le contenu apparaisse. La valeur par défaut est de 30 secondes. Dans la plupart des cas, nous vous recommandons de vous en tenir à la valeur par défaut. Cependant, dans certains cas, il peut être utile d’augmenter le délai d’attente. La valeur maximale du délai d’attente est de 60 secondes. N’augmentez pas trop ce délai, car il existe une limite supérieure absolue à la durée d’une transaction complète. Pour info, l’augmentation ou la diminution du délai d’attente n’affecte pas les mesures de temps pour la transaction.

Types de vérification de contenu

Actuellement, dans l’éditeur SST, vous avez la possibilité de choisir entre trois types distincts de vérification de contenu.

Tester le contenu du document

Le type Tester le contenu du document est le plus simple. Ce type recherche le contenu spécifié n’importe où dans le document de la page, que le contenu soit visible ou pas. Il y a du texte existant dans le document de page ou le DOM qui n’apparaît pas sur la page. Cependant, puisque le type de test Tester le contenu du document vérifie le document HTML plutôt que la page lorsque le navigateur charge le contenu, il est possible de vérifier le texte “invisible”. Puisque le type Tester le contenu du document ne vérifie pas le contenu de la page chargée, vous ne pouvez pas utiliser de sélecteurs XPath ou CSS pour pointer vers un élément spécifique. Cependant, nous prenons en charge l’utilisation d’une expression régulière pour rechercher des motifs spécifiques dans le contenu DOM.

Si vous choisissez de travailler directement avec le script de transaction JSON plutôt que d’utiliser l’éditeur visuel, Tester le contenu du document doit avoir le format suivant :

{ 
"testDocumentContent": { 
  "value": "Exemple de contenu dans le DOM", 
  "testType": "Contient",
  "timeoutMs": 30000, 
  "description": "Cette vérification testera le DOM de la page pour le contenu spécifié.", 
  "failureMessage": "Exemple de message d'échec" 
  } 
}

Notez que les paramètres timeoutMs, description, etfailureMessage sont facultatifs, vous pouvez donc les omettre.

Tester le contenu de l’élément

Pour le type de test Tester le contenu de l’élément, Uptrends vérifie un élément spécifique sur la page pour le contenu que vous spécifiez. Ce test Tester le contenu de l’élément permet des contrôles plus spécifiques et plus robustes que le type Tester le contenu du document. Dans la plupart des cas, nous vous recommandons d’utiliser ce type Tester le contenu de l’élément. Le type Tester le contenu de l’élément nécessite que vous pointiez sur un élément spécifique de la page à l’aide d’un sélecteur CSS ou XPath et que vous définissiez une chaîne que l’élément doit contenir. Ceci conduit à des contrôles très robustes qui vérifient la réussite des actions exécutées par le script.

Si vous choisissez de travailler directement avec le script de transaction JSON, Tester le contenu de l’élément doit avoir le format suivant :

{
"testElementContent": {
  "value": "Exemple de texte",
  "testType": "Contient",
  "element": {
    "xpath": "//*[@id='exampleId']"  },
    "timeoutMs": 30000,
    "description": "Tester l'élément avec le sélecteur XPath indiqué pour le contenu spécifié.",
    "failureMessage": "Exemple de message d'échec"
  }
}

Notez que les paramètres timeoutMs, description, etfailureMessage sont facultatifs, vous pouvez donc les omettre. Les valeurs des paramètres disponibles pour testType sontcontient, ne contient pas, correspond à l'expression régulière etne correspond pas à l'expression régulière. Cet exemple vérifie que l’élément avec le sélecteur XPath //*[@id='exampleId'] contient la chaîne « Exemple de texte ». Bien sûr, CSS fonctionne aussi :"css": "#exempleId".

Attendre l’élément

Le type de test Attendre l’élément est identique au type de test Tester le contenu de l’élément, sauf que dans ce cas, l’élément n’a pas besoin de contenir du texte. Vous pouvez utiliser ce type de test Attendre l’élémentpour vérifier images, boutons, des éléments vides, par exemple, des

sans aucun texte.

Si vous choisissez de travailler directement avec le script de transaction JSON, Attendre l’élément doit avoir le format suivant :

{
  "waitForElement": {
    "element": {
      "xpath": "//*[@id='exampleId']" 
    },
    "timeoutMs": 30000,
    "description": "Vérifier que l'élément avec le sélecteur XPath indiqué existe sur la page.",
    "failureMessage": "Exemple de message d'échec"
  }
}

Notez que les paramètres timeoutMs, description, etfailureMessage sont facultatifs, vous pouvez donc les omettre.

Tester l’absence de contenu

Au lieu de vérifier qu’un contenu spécifique existe dans le DOM ou apparaît sur la page, vous pouvez aussi vérifier que certains contenusn’existent pas sur la page. Par exemple, vous souhaiterez peut-être recevoir une alerte si un certain message d’erreur apparaît sur votre page. Pour tester que le contenu spécifié n’apparaît pas sur la page, utilisez une vérification d’absence de contenu. Si le contenu spécifié apparaît sur la page, le moniteur génère une erreur.

Pour utiliser une vérification d’absence de contenu, ajoutez soit un type Tester le contenu du document ou un type Contenu de l’élément de test. Ensuite, remplacez la condition de correspondance par défaut contient par ne contient pas oune correspond pas à l’expression régulière.

Lors de l’utilisation d’une vérification d’absence de contenu, si la transaction rencontre l’élément ou le contenu spécifié, la transaction s’arrête et renvoie une erreur. Si l’élément ou le contenu n’apparaît pas, la transaction se poursuit normalement.

Vérifications de contenu efficaces

Pour garantir les meilleurs résultats pour votre vérification de contenu, sélectionnez un élément unique sur la page qui contient un texte unique produit par l’action précédente. Une vérification de contenu utile doit être un test définitif et non-ambiguë d’une action, et pour la plupart des vérifications de type Contenu de l’élément de test, il s’agit de trouver une combinaison robuste et unique d’un sélecteur et d’un texte.

Valeur du texte

Le choix d’une valeur de texte unique à tester est essentiel à la fois pour les types Contenu de l’élément de test et Tester le contenu du document. Ceci ne s’applique pas au type d’action Attendre l’élément car ce test ne fait pas de vérification de texte.

Lors de la sélection du texte pour la vérification, assurez-vous que le texte est une conséquence directe de l’action qui précède. Par exemple :

  • Après un clic sur un bouton de connexion ou de déconnexion, vous pouvez tester la page suivante pour la présence d’un nom de compte ou un lien de déconnexion ou de connexion.
  • Après un clic sur un lien pour accéder à une page de produit, testez les spécifications du produit ou un bouton “ajouter au panier”.
  • Recherchez un lien sur la nouvelle page dont vous avez besoin pour l’étape suivante.

Ne choisissez pas de texte qui s’affiche de la même manière sur chaque page. Par exemple, n’utilisez pas de texte de pied de page. Le texte du pied de page ne vous dit rien sur la progression de la transaction.

Remarque : Utilisez des expressions régulière si nécessaire. Par exemple, après avoir effectué une action de recherche, si votre page indique “15 résultat(s) trouvé(s)”, définissez une vérification de contenu pour .* résultat(s) trouvé(s), et utilisez la condition de vérification du contenu correspond à une expression régulière (en savoir plus).

Après avoir choisi le texte de votre vérification, prenez soin de formuler un sélecteur CSS ou XPath unique et robuste (résistant aux modifications de la page). Voir la section suivante, Sélecteurs.

Sélecteurs

Choisir un sélecteur robuste et solide est essentiel pour les deux types de vérification Contenu de l’élément de test et Attendre l’élément. Ce paragraphe ne s’applique pas au type Tester le contenu du document, puisqu’il n’y a pas d’option de sélecteur.

Un bon sélecteur doit être unique sur la page. L’utilisation d’une valeur unique vous garantit qu’Uptrends regarde le bon élément. Dans la mesure du possible, utilisez l’attribut id de l’élément, car ils sont généralement uniques. Par exemple, //*[@id='testId'] ou#testId.

Mises en garde, pièges et astuces

La casse du texte. Avec l’utilisation de CSS, le texte peut apparaître en majuscules sur la page (et ça arrive régulièrement), tandis qu’il utilise la casse des phrases dans le DOM, ce qui signifie que le sélecteur pourrait être //span[text()='Bonjour'], mais le texte sur la page pourrait être “BONJOUR”. Le sélecteur doit refléter les informations du DOM et la chaîne que vous utilisez pour la correspondance doit refléter ce qui se trouve réellement sur la page.

Certaines pages utilisent des identifiants dynamiques pour leurs éléments. Par exemple, on pourrait enregistrer un clic sur un span qui apparaît dans le DOM sous la forme
<span id="example-12345">.
Cependant, après un rechargement de page, ce même élément peut apparaître comme
<span id="example-12789">.
Utilisez XPath pour gérer les ID dynamiques. Par exemple,
//span[contains(@id,'example-')].

En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de cookies conformément à notre Politique de cookies.